Optimisation CO₂

Allez plus loin dans la réduction des émissions de CO₂ !

Le passage à la mobilité électrique est un facteur clé de la diminution des émissions de CO₂. Dreev permet d’aller plus loin en pilotant la recharge pour la faire correspondre aux heures les moins carbonées. 

Les variations de l’intensité carbone

L’intensité carbone du réseau électrique varie en fonction des saisons, des moyens de production disponibles et de la demande. Par exemple, il est fréquent lors des pointes de consommation en hiver de recourir à des centrales électriques de pointe (gaz, fioul, charbon) en France ou à l’étranger pour répondre à la demande d’électricité. Au contraire, il y a des périodes où la consommation est basse et les énergies renouvelables sont abondantes (quand il y a du vent la nuit ou trop de production solaire en France le weekend en journée). Ces paramètres font varier les émissions de CO₂ liées à la recharge de votre véhicule électrique.

La recharge “naturelle” des véhicules électriques conduirait plutôt à renforcer les phénomènes de pointe sur le réseau électrique. En effet, sans pilotage, la charge des véhicules électriques aurait tendance à aggraver les pics de consommation le matin entre 8 et 10h et en fin de journée entre 17 et 20h.

Ces périodes de pointe sont celles où l’intensité CO2 du réseau électrique est la plus élevée. Grâce à la recharge intelligente, il est possible de piloter la recharge pour la placer aux moments où le mix électrique est le moins carboné. C’est également généralement aux moments où le prix de l’électricité est le moins élevé.

Source – RTE – développement de l’électromobilité pour le système Électrique – Mai 2019

Méthodologie de Dreev

Dreev a développé une méthodologie de comptabilisation du carbone innovante pour quantifier les effets de la recharge intelligente et évaluer l’impact du pilotage sur les émissions de CO₂.

Cette approche permet de comparer l’intensité carbone des kWh du réseau électrique lors de la recharge intelligente à celle d’une recharge non pilotée. Elle intègre les facteurs d’émissions provenant de diverses sources de production d’électricité ainsi que leur proportion dans le mix énergétique. Les données sont fournies par Electricity Maps, référence en matière d’intensité carbone des différents pays européens. Nous prenons en compte les échanges d’électricité transfrontaliers, car c’est la consommation à un instant t qui est évaluée, et non la production.

Nous pouvons également nous connecter au signal Ecowatt, la “météo de l’électricté” de RTE, pour optimiser notre analyse. 

Exemple du pilotage SPOT de Dreev pour des véhicules branchés en journée

Comment Dreev contribue à recharger de manière plus écologique ?

  • Dreev a une vision sur les émissions de CO2 prévisionnelles de la production d’électricité sur la journée et va favoriser les moments où l’électricité est peu carbonée en plus de votre tarif d’électricité pour choisir quand votre véhicule va recharger.
  • Pour nos applications BtoC, vous pouvez visualiser à tout moment dans l’écran principal le niveau CO2 en temps réel de la production d’électricité. 
  • Dans les statistiques, vous allez pouvoir retrouver les émissions de CO2 économisées en rechargeant votre véhicule électrique intelligemment aux meilleures heures par rapport aux émissions d’un véhicule thermique.

Nous pouvons également optimiser la recharge de vos véhicules électriques en fonction de la production d’électricité de vos panneaux solaires. Découvrez ici notre page dédiée.